Sans Souci SARL
tél & fax : +33 (0) 4 90 78 33 61
Carte professionnelle délivrée par la Préfecture de Vaucluse : 05-109
membre de SNPI (Syndicat National des Professionnels Immobiliers)
nl // fr // en         Print
  Qui sommes-nous?
  Luberon
  Location des maisons
  Réactions de nos clients
  Information utile
  Conditions
  Contact
  Meilleur Site
  Pers
La maison de village

Dans le village médiéval, les petites parcelles mitoyennes et étroites imposent aux habitants d'aménager leur maison sur toute la surface du (3 à 5 m de largeur sur 5 à 10 m de longueur). Les agrandissements ultérieurs seront alors des surélévations. Ainsi, les maisons atteignent jusqu'à quatre étages et obscurcissent les rues déjà étroites. A chaque étage, la maison de village compte deux pièces qui s'ouvrent sur la rue par une seule fenêtre.

Les regroupements de parcelles ont permis aux plus aisés d'échapper à cette contrainte et de composer, en particulier aux angles des îlots, de vastes demeures aux façades régulières.

Du XVIIe au XIXe siècle, les parcellaires des nouveaux faubourgs ont un paillage plus large et orthogonal. Les maisons sont ainsi plus larges, avec des façades composées, et s'ouvrent quelquefois sur des jardins ou des cours en fond de parcelle.
Dotées de belles façades en pierre de taille ou recouvertes d'enduit décoré, ordonnancées, elles se caractérisent également par une distribution à partir d'un escalier central.


Intérieurs: Le type le plus modeste de maison de village comprenait trois niveaux. Le rez-de-chaussée était généralement occupé par le mulet et les outils. Il pouvait également abriter une échoppe, ou bien un atelier d'artisan. Dans la cave, on trouvait la cuve à vin, haute, étroite et carrelée.
La pièce principale du premier étage était souvent la seule pièce à vivre de la maison. On y mangeait, on y cuisinait et on s'y lavait. A côté de la cheminée de plâtre, on trouvait un potager, la pile (évier constitué d'une pierre creusée), un ou plusieurs placards. On trouvait ensuite une chambre et, sous les toits, le grenier où séchaient les réserves de grain, de légumes, de bois et de foin. Il a été parfois aménagé en magnanerie au XIXe siècle.


Le type le plus modeste de maison comprenait trois niveaux. Le rez-de-chaussée était généralement occupé par le mulet et les outils. Il pouvait également abriter une échoppe, ou bien un atelier d'artisan. Dans la cave, on trouvait la cuve à vin, haute, étroite et carrelée.
La pièce principale du premier étage était souvent la seule pièce à vivre de la maison. On y mangeait, on y cuisinait et on s'y lavait. A côté de la cheminée de plâtre, on trouvait un potager, la pile (évier constitué d'une pierre creusée), un ou plusieurs placards. On trouvait ensuite une chambre et, sous les toits, le grenier où séchaient les réserves de grain, de légumes, de bois et de foin. Il a été parfois aménagé en magnanerie au XIXe siècle.


NOUS VOUS PROPOSONS QUELQUES MAISONS DE VILLAGE:

Maison de village luxueuse à Cabrières-d'Avignon, Luberon Maison de village de haut gamme pour 4 personnes à Cabrières-d'Avignon, Luberon 

Maison de village à Goult, Luberon Maison de village authentique pour 4 (6) personnes à Goult, Luberon 

Maison de village à Robion Maison de village authentique pour 5 personnes à Robion, Luberon

Maison de village à Goult Maison de village luxueuse pour 6 personnes à Goult, Luberon

Belle maison de vacances pour 8 presonnes à Roussillon, Luberon Belle maison de village pour 8 personnes à Roussillon, Luberon 

Maison de village à Goult, Luberon Maison de village charmante pour 8 à 10 personnes à Goult, Luberon 

Maison de village à Cabrières-d'Avignon, Luberon Belle maison de village pour 12 personnes à Cabrières-d'Avignon, Luberon 

 

site web par webalive
Suivez nous sur Facebook !
sitemap